Les soirées à thèmes

      JAZZMAGNAC  propose l’illustration musicale de soirées à thèmes avec sa formation

 « Zap’in jazz »

     C’est la formation quintet ou quartet de JAZZMAGNAC qui va « zapper » à travers le temps, les frontières, les thèmes de  jazz internationaux et les rythmes les plus variés qui ont marqué la vie musicale de ses cinq musiciens. La bonne formule pour animer une soirée, un repas, un anniversaire…

  • Chansons Françaises :

     Une soirée souvenir des plus belles chansons françaises et de la vie de leurs auteurs disparus. C’est pour nous, l’occasion de faire revivre les thèmes que tout un chacun a gardés en mémoire : du « Temps de cerises » de René Clément datant de 1866, jusqu’au magnifique « ô Toulouse » de Nougaro, en passant par les chansons immortelles de Scotto, Joséphine Baker, Chevalier, Piaf, Trénet, Montand, Ferrat, Brel, Brassens, Gainsbourg et bien d’autres. De quoi fredonner toute une soirée !

  • Trénet, Brassens :

     Chacun d’eux est tout un programme de poésie et de rythmes divers. Ils méritaient deux soirées spéciales, tant par la richesse que la variété de leur répertoire. Tout en racontant leur vie, nous interprétons les thèmes les plus connus de leur œuvre.

  • Les origines du jazz :

  Par un choix de thèmes historiques, nous illustrons les origines du jazz, issu de plusieurs courants et plusieurs époques :

– fin XIX : l’époque du folklore chanté africo américain avec les spirituals religieux et les blues chantés dans les plantations, sur les voies ferrées en construction.

– 1900 :  les débuts des groupes de métis qui enrichissent leur musique d’un répertoire français de marches, quadrilles et autres danses à la mode. Le ragtime fait fureur à cette époque.

– 1915/1917 la Nouvelle Orléans : l’époque des fanfares ou des groupes qui se produisent lors des défilés, des enterrements, mais aussi dans les bals. Ils se développent surtout à La Nouvelle – Orléans. C’est là qu’apparait le mot jazz .

– 1917 /1930 : Chicago : chassés de la Nouvelle Orléans, les musiciens se réfugient à Chicago et épurent le style Nouvelle Orléans dont nous évoquerons les caractéristiques en interprétant les standards les plus connus.

 

 

Publicités